^Haut de page
foto1 foto2 foto3 foto4 foto5

La véritable tradition n'est pas de refaire ce que les autres ont fait mais de trouver l'esprit qui a fait ces grandes choses et qui en ferait de toute autre en d'autres temps - (Paul Valery) - A la ferme de la Vallée nous ne faisons pas les choses en grand. Nous veillons simplement à redonner sens à la dimension fermière et partager notre plaisir de faire. Ici, le visiteur devient aisément acteur des réalisations à venir. N'hésitez pas à venir avec vos amis... Ils vous le rendront bien !


Ferme de la Vallée
07 86 50 36 01
ferme@rarecourtoise.com

du Champ... à la Chope !

La Signature "Rare & Courtoise"

Les Rarécourtoises représentent  la phase ultime de la fabrication locale. Les 3 métiers menant en effet au produit final sont exeptionnellement réalisés au même endroit et dans des ateliers de dimension humaine. Si le brassage est réalisé sur place (comme dans de nombreuses brasseries artisanales), le maltage est également effectué sur la ferme avec les orges issues de l'exploitation. La bière se revendique ainsi "fermière" (autrement dit issue d'une filière brassicole intégralement artisanale et locale).

semis sous couvert - Rarécourt 2017Orges cultivées sur place sans insecticide ni fongicide sur des terres argilo-calcaires, dans une une petite ferme (60ha),  bénéficiant des grands principes d'agroécologie (Agriculture de Conservation). L'absence totale de travail du sol, l'implantation systématique d'interculture et  le semis direct sous couvert vegetal vivant permet le développement important de la vie du sol et augmente sensiblement sa fertilité. Le bilan carbone est par ailleurs fortement amélioré grace au stockage de carbone dans l'humus et la diminution importante de la mécanisation (Consommation en carburant à l'implantation divisée par 5 à 10 !).

Cette approche agro-écologique de la production d'orge entraine une minéralisation importante en fin de cycle de végétation. Les orges de la ferme de la Vallée sont ainsi riches en proteïne, donc riches en arôme et en mousse (mais paradoxalement souvent rejetées par la filière industrielle !)

 

malt vertMaltage en tambour solaire/bois. Les 3 phases (trempe, germination, touraillage) sont réalisées (contrairement au maltage conventionnel) dans la même enceinte. Alimenté par 40m2 de panneaux solaires thermiques et une petite chaudière à bois, l'empreinte carbone de l'opération est faible (d'autant plus qu'il n'y a aucun besoin de transport routier !). Le malt fermier peut parfois être subtilement impacté par la météo donnant un très léger caractère saisonnier aux bières.

 

gaizeBrassage à l'eau de Gaize. La gaize est une roche sédimentaire très rare caractérisant la géologie de l'Argonne (des petites traces au Japon et en Ecosse ont été identifiées). Consituée d'éponges de mer sur une épaisseur d'environ 100m, elle permet le développement d'une flore caractéristique dans le massif forestier. L'eau de gaize est très spécifique et se distingue fortement des eaux souterraines du Grand Est. Elle est très peu minéralisée mais surprenament riche en silicate. Un oligo-élément aux multiples bienfaits et formidable stabilisateur des bières. Utilisée à la brasserie de Rarécourt seulement depuis mai 2018, l'eau de Gaize entraine des adaptations progressives des recettes afin de tirer au mieux parti de sa spécificité.

 

bouteille champenoise ancienne soufflee originalBouteille de Champagne recyclée. Depuis début 2018, les rarécourtoises optimisent le recyclage de leur contenant. Les bouteilles de 75 cl donnent désormais une seconde vie à quelques bouteilles de Champagne. Certains regretteront la disparition de l'ancienne bouteille plus conventionnelle (mais fragile pour le recyclage) dans les petites brasseries. D'autres y verront peut-être une forme de retour vers les bouteilles traditionnelles autrefois fabriquées en Argonne dans les différentes verreries locales.

 

Etiquettes Tamponnées : Pour être en phase avec la reglementation (affichage du logo femme enceinte, référence au à la présence de Gluten...) , les étiquettes ont également évolué en 2018. L'ensemble de la gamme de bières rarécourtoises s'appuie toujours sur une étiquette standard. Seuls les éléments variables d'informations sont surimprimés en noir et apparait désormais le TAMPON qui identifie chaque référence de la gamme (Orge sur lie, Blé sur lie, Argonne Stout, Dent de Lion...). Comme par le passé chaque brassin est baptisé (ci-dessous le brassin des moissons).

 etiquette tampon

 

 

 

Copyrigcht © 2013 rarecourtoise.com